Fin de voyage à Penang

Publié le par Ludovic

Fin de voyage à Penang

Pourquoi terminer par Penang me diriez-vous ? On ne sait pas… Certainement l’histoire de pousser jusqu’au bout le voyage et de ne pas attendre avec trop de nostalgie notre avion à KL. Mails il faut savoir qu’en se situant sur l’axe maritime reliant les 2 moitiés de l’Asie, Penang favorise l’accès vers l’Europe. Penang faisait ainsi la jonction entre les cultures asiatiques et celles des empires coloniaux européens. Ville trait d’union entre l’Europe et l’Asie, c’est plutôt une belle image pour terminer notre voyage. Penang et en particulier Georgetown où nous posons nos valises est façonnée par différentes influences. Nous passons ainsi d’une demeure chinoise à une maison coloniale face à la belle mosquée d’Acheen Street.

Fin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à Penang

Même si le contraste entre l’architecture passée et celle actuelle qui s’envole vers le ciel grâce à des tonnes de béton dénature la ville, il faut avouer qu’il est fort agréable de déambuler au hasard des étroites ruelles. Tout cela donne un méli-mélo de touristes de tout horizon qui se mélange aux indiens, aux chinois et aux malais redonnant sans doute des couleurs au commerce d’autrefois. Nous prenons donc beaucoup de plaisir, beaucoup plus qu’à Malacca où il est possible de faire le tour des quartiers historiques en une petite demie journée.

Fin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à Penang

Puis fort heureusement, ces heures à marcher dans la ville sont très ludiques pour les enfants grâce au street art. L’art s’est invité dans la ville et on y trouve des peintures murales en forme de trompe l’oeil ainsi que des structures en fer qui décore presque chaque ruelle. Voilà notre principale occupation à George Town, partir à la recherche des street art de la ville.

Fin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à Penang
Fin de voyage à Penang

Notre Guesthouse située en plein centre offre un accès idéal pour le faire. C’est aussi « l’occasion » de passer 2 nuits très bruyantes car elle est en face de la principale artère du centre et de la mosquée dans une ancienne demeure coloniale réhabilitée de façon très contemporaine. Décor très sympa pour un prix très raisonnable qui nous aura quant même valu une belle prise de tête en anglais avec la propriétaire des lieux. En fait, elle nous avait confirmé par mail la possibilité d’avoir un extra bed pour Simon et une fois sur place elle nous annonce qu’elle n’a pas de matelas en sus dans son établissement. Allo what ? You’ve got fivety beds in your half full guesthouse and you don’t have a fucking mattress for my son as you wrote it in your mail ? A priori, ils ne connaissent pas Nabilla en Malaisie et le côté incongru de la situation n’a que très peu d’effet. Et tout ça te vaut 9,2 sur booking alors qu’on ne va pas dormir de la nuit à cause des moustiques, des yamaha débridées et l’appel à la prière à 5h du mat. Elle est où l’arnaque. Après une vingtaine de minutes de palabre, je pars à la recherche d’une autre guest et comme par hasard à mon retour, nous aurons le fameux extra mattress installé dans la chambre. C’est un des principaux enseignements d’un voyage au long court, il ne faut lâcher sur rien…

Notre habitude est celle de manger pour le déjeuner et le diner dans notre petit resto indien en plein coeur de little india. Un délice pour pas cher et c’est bon, maintenant les gars ont remplacé les pizzas par les naans.

Fin de voyage à Penang

C’est bien joli tout cela, mais le compte à rebours du retour est bien avancé et il ne reste que 2 jours. Alors je quitte le costume de contrôleur de gestion pour se faire plaisir !!!! Eh oui, un voyage de 6 mois oblige à quelques sacrifices si l’on veut respecter le budget sur la durée. Au moins les gars aurons appris à savoir ce qui est cher ou pas et la nécessité parfois de se restreindre sans pour autant tout s’interdire. Mais là, comme nous sommes dans les clous on s’autorise 2 jours d’oisiveté dans un hôtel de luxe c’est à dire un hôtel aux normes internationales avec surtout, non pas une, mais 3 piscines. Que du bonheur pour tout le monde et une petite bulle de décompression avant de retrouver notre quotidien.

Fin de voyage à PenangFin de voyage à PenangFin de voyage à Penang

Cela dit, nous nous imposons quand même un dernier trek dans le parc national de Penang à proximité de l’hôtel pour aller voir de plus près la fameuse Monkey beach. Encore 2 heures de marche à travers la jungle pour arriver au but. Décidément, on n’arrive pas à décrocher totalement et il est impossible pour nous de se laisser aller sur un transat. De toute façons, c’est mission impossible avec nos 3 kidtrotteurs. Entre temps, un énorme varan d’au moins 3 mètres rallongera quelques peu le temps de parcours. Ce dernier reste posté sur le chemin sans vouloir bouger. On lui jette quelques branches pour le faire fuir mais finalement, se rappelant les morsures mortelles des dragons du Komodo, c’est nous qui avons le plus peur. Nous prenons notre courage à 2 mains pour vaincre psychologiquement la bête de nos yeux terrifiants. Là Monsieur nous libère gentiment la voie en nous regardant quand même de travers. Rien de mieux pour faire avancer plus rapidement toute la troupe jusqu’à la Monkey Beach. Celle-ci est plutôt pas mal d’autant plus que nous sommes les seuls. Jusqu’au bout on en profite et on retarde l’échéance du départ en s’offrant un dernier fried rice sous le soleil des tropiques. En même temps ça ne fait pas trop rêver le fried rice et on s’en lasse vite. Mais bon il n’y avait que cela au resto face à la plage et c’est l’animal préféré de Valérie, dixit le singe, qui viendra lécher nos assiettes…

Voilà, c’est fini ! (avant une dernière Pina Colada sur le bord de la piscine).

Fin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à Penang
Fin de voyage à PenangFin de voyage à PenangFin de voyage à Penang

It’s The End alors un grand merci à vous toutes et tous de nous avoir suivi pendant ces 6 mois. Ce fut un pur bonheur pour nous de vous écrire, de partager nos découvertes et de lire vos commentaires. Alors avant de supprimer le blog de vos favoris, on vous promet un petit bilan dans quelques semaines lorsque nous aurons pris un peu de recul (oh une petite larme coule discrètement…).

Fin de voyage à Penang

Publié dans carnet, malaisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Raph et Marjo 27/04/2015 20:01

Bon retour à tous les 5 et merci, via ce site, de nous avoir emmenés avec vous ! A très bientôt de vous revoir et d'entendre vos récits de vive voix. Bises

Anne-Marie 22/04/2015 12:05

Votre blog va nous manquer ... Mais nous serons contents de voir revoir. Pour celles et ceux qui ont pris l'habitude de vos photos et commentaires, il faudra peut-être ouvrir un nouveau blog : 5milleroadenFrance (y a aussi de quoi raconter !).
A bientôt.

Seb et Emilie 21/04/2015 21:50

Toutes les bonnes choses ont une fin...Vos récits nous ont fait rêver et voyager, mais ce sera encore mieux quand vous nous raconterez tout ça de vive voix !!! Bon retour, à très bientôt !

Aurore 20/04/2015 22:51

Profitez bien des 3 piscines: une pour chacun des kidtrotteurs! c'est passez très vite votre beau voyage. Bisous de nous 3

Marie 20/04/2015 21:00

Déjà fini!il va falloir se déshabituer de vos récits exotiques et aussi si instructifs!!...j'imagine votre tristesse...mais aussi la joie des petits gars quand ils vont se retrouver....happy end,donc and have a good trip!bizzzz

Nathalie 20/04/2015 20:45

Ça va me manquer les escapades virtuelles avant de me mettre à préparer mes cours... En tout cas, vous en avez bien profité et c'est l'essentiel. Bon retour à la réalité, biz,
Nathalie.

gwen 20/04/2015 19:44

Oh non pas déjà fini !!! Nous aussi on va verser notre larme... Bises et bon retour!!!

Anne-Sophie 20/04/2015 17:42

De tout cœur avec vous dans cette terrible épreuve...!!!!!! mais aussi très égoïstement car quel plaisir cela a été de vous lire....on attend la suite

Chili 20/04/2015 17:03

et merde! franchement ça me fait quelque chose aussi...
à quand la sortie du tome 2!!
à très bientôt et bon retour!