Phnom Penh, toujours un sentiment de renouveau

Publié le par Valerie

Phnom penh nous voilà! Que c’est grand, bruyant et bouchonnant cette capitale!! Ventiane, la capitale du Laos, est tellement petite à coté!! Scooters, motos, tuk tuk en tout genre, voitures, vélos…nous ne sommes pas habitués et cela klaxonne de partout.

Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau

Notre hôtel est bien placé près de la rivière Tonlé Sap et du palais royal; d’ailleurs, nous débuterons notre visite par ce dernier.

Le palais royal avec ses toits khmers classiques et ses dorures est la résidence officielle de l’actuel roi Sihamoni dont le vaste domaine est en partie fermé au public.

La pagode d’argent est le pavillon le plus intéressant avec ses 5000 dalles d’argent sauf que celles-ci sont désormais recouvertes par un grand tapis.

Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveauPhnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau

Nous marchons ensuite voir différents monuments et 50 fois voire 100 fois nous refusons un « tuk tuk » : « One tuk tuk ? »

La ville possède de grandes avenues avec des maisons coloniales, vestiges d’un ancien temps en grande partie détruits par les khmers rouge lors de leur arrivée à Phnom Penh en 1975. Nous voyons aussi apparaitre de grands buildings ici ou là dans cette ville qui est en pleine métamorphose.

Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveauPhnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau

Puis certains vont visiter LE musée national : il possède 4 pavillons avec des collections de sculptures khmères impressionnantes mais aussi des poteries et des bronzes des périodes préangkoriennes; d’imposantes statues de Shiva ou Vishnou impressionnent les enfants.

Nous rentrons ensuite par la rivière le Tonlé Sap près de la confluence avec le mékong.

Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau

Nous y retournons d’ailleurs en soirée pour s’imprégner de l’ambiance détendue et sportive qui règne sur les quais, je ferais même quelques pas d’aérobic!

Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveauPhnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveauPhnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau

Nous y retournons d’ailleurs en soirée pour s’imprégner de l’ambiance détendue et sportive qui règne sur les quais, je ferais même quelques pas d’aérobic!

Le lendemain, changement de décor : nous visitons le musée Tuol Sieng qui est le plus grand centre de détention et de torture du pays. En effet, en 1975, les forces de sécurité de Pol Pot firent de ce lycée la prison de haute sécurité. Cela est bouleversant de voir ses cellules, les lits rouillés les instruments de torture, les barbelés, les photographies des prisonniers…Seuls 7 survivants sortirent de cette prison. Timothée, très sensible sur le sujet des khmers rouges depuis Battambang, nous posera encore beaucoup de questions, nous espérons qu’il n’a pas été traumatisé…

Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveauPhnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau

Puis nous rechargerons les batteries au marché russe et au marché central avec son architecture artdéco.

Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau

Cela tombe bien c’est la saint Valentin et il y a plein d’échoppes de bijoux en or et en argent mais aussi des montres..certains sont très chers mais d’autres proviennent de Chine et sont donc beaucoup beaucoup moins chers!! j’aurais droit à 2 contrefaçons chinoises!!

Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveauPhnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveauPhnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau

Nous en profitons aussi pour faire une séance chez le coiffeur pour les 4 gars : c’est assez rigolo, les coiffeurs sont dehors, il est 18H il commence à faire nuit mais pas de problème ils coiffent mes 4 loustics quasi sous la nuit sans lumière car il n’y a plus d’électricité!! Le résultat est correct, cela aurait pu être pire!!

Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau
Phnom Penh, toujours  un sentiment de renouveau

Nous quittons Phnom penh le lendemain pour Kep sur mer!! et nous quittons aussi nos chers amis Sylvain et Miguel!!

Publié dans carnet, cambodge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cambodge tourisme 30/05/2019 03:36

Situé au sud du pays, Phnom Penh, la capitale, porte encore les stigmates de plusieurs décennies de conflits armés, mais son charme est réel. Tout le quartier qui jouxte le Palais royal, en bordure du Mékong, est particulièrement agréable et fait l'objet de gros efforts de rénovation.

cambodge visite 10/05/2019 09:39

Capitale de Cambodge, Phnom Penh est la plus grande ville de ce pays asiatique. Il s’agit d’une charmante ville, très relaxante et très riche en culture et en civilisation. C’est la porte d’entrée du pays pour respirer le mélange exotique de l’ambiance asiatique et française. C'est vraiment une ville où on peut commencer notre récit en Cambodge.