Les Khmers rouges

Publié le par Timothée

Les Khmers rouges

Il y a très peu de temps, vers 1975, les Khmers rouges ont tué beaucoup de gens et cela dura 3 ans. On appelle ça un génocide. Ils décidaient tout. Par exemple, Il fallait produire 3000 kg de riz par hectare pour ne pas mourir. Les enfants, les femmes et les hommes étaient séparés. Comme il y avait beaucoup de morts, on obligeait des hommes et des femmes qui ne se connaissaient pas à se marier ensemble. Si la femme ne tombait pas enceinte pendant les trois premiers mois du mariage, ils étaient tués !

mariage forcé

mariage forcé

Ya Ya, le chauffeur de notre tuk-tuk n’a plus que sa mère et son père : tous ses oncles et tantes ont été assassinés. Dans la région de Battambang il y a eu au moins 10 000 morts.

Yaya

Yaya

Dans les champs de riz, ils n’avaient pas le droit de parler et étaient obligés de faire pipi dans une bouteille et caca dans un sac. Ils travaillaient du lever au coucher du soleil et ne mangeaient qu’un petit repas de riz avec de l’eau le midi. Comme ils avaient très faim, ils volaient parfois du riz et si les Khmers rouges s’en apercevaient alors ils les torturaient et les tuaient.

Les Khmers rouges
Les Khmers rouges

On leur bandait les yeux, on les frappait avec des bâtons puis on les tuait et on les jetait dans un petit lac que nous avons vu.

Les Khmers rouges

Les 44 pagodes de la ville ont été détruites sauf 2 qui ont servi de prison. On en a vu une.

Les Khmers rouges
Les Khmers rouges

Après la guerre, des français, des australiens, des américains et des cambodgiens ont aidé à ramasser les crânes et les squelettes du lac et ont donné de l’argent pour faire un monument de souvenir. Dans ce monument, nous avons vu beaucoup de crânes et d’os de victimes. Nous avons vu aussi une maison où ils torturaient les prisonniers par exemple en leur mettant la tête dans une bassine d’eau jusqu’à ce qu’ils avouent.

Les Khmers rouges
Les Khmers rouges

Les Khmers rouges étaient des Cambodgiens et tuaient des Cambodgiens même de leur famille. Leur chef s’appelait Pol Pot et voulait avoir tous les pouvoirs.

Aujourd'hui ce massacre continue encore car une des tactique des Khmers rouges consistait à poser des mines le long des routes et dans les rizières afin de tuer et mutiler les civiles. C'est pourquoi on rencontre d'innombrables cambodgiens amputés dans le pays. On en a vu beaucoup dont tout un groupe qui jouait au basket en fauteuil roulant.

On a aussi vu une mine et une bombe.

Publié dans tim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Evelyne 08/02/2015 22:34

Oui, Tim, l'histoire de l'humanité est parfois bien triste, mais c'est bien de connaitre l'histoire des pays que l'on visite. Le conflit cambodgien a duré après Pol Pot jusqu'en 1999, il y a eu des vagues d'immigration et en particulier dans les années 1980 en France. Je ne suis jamais allée au Cambodge mais j'avais un copain au lycée qui avait fui son pays avec toute sa famille, c'est pour ça que je connais un peu l'histoire du Cambodge. Heureusement, il y a aussi toutes ces belles choses que peuvent faire les femmes et les hommes. Bien à toi

fafa 08/02/2015 20:07

Ton commentaire fait froid dans le dos mais c est lhistoire
Gros bisous