Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Publié le par Ludovic

Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Vang Vieng est une bourgade du Laos à mi-chemin entre Luang Prabang et Vientiane. Certains s’y arrêtent pour son fabuleux paysage avec ses falaises de calcaire abritant d’innombrables grottes et d’autres pour le tubbing et ses happy cake (pas la peine de faire un quizz, tout le monde connait la recette de l’happy cake). Car Vang vieng est aussi ou plus exactement a été le Cancun des australiens : drogue, alcool, sexe et noyade dans la rivière. Néanmoins le gouvernement a fait le ménage depuis 3 ans suite à l’organisation d’un sommet mondial accueillant plusieurs figures politiques du monde entier dont notre cher François Hollande, question d’image. Désormais ce sont les touristes japonais et coréens qui semblent prendre le relais avec de nouvelles activités comme le quad. Le bruit des moteurs remplacent donc celui des rave party.

Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Vang Vieng est coupée en deux par la rivière Nam Song qui constitue un parc d’attraction un peu comme l’Ardèche. Sur sa rive gauche on y retrouve autant de bars et de guesthouse que d’habitants.

Vang Vieng vu du ciel (la rive droite est à gauche sur la photo)

Vang Vieng vu du ciel (la rive droite est à gauche sur la photo)

Sur la rive droite on se sent davantage dans un petit village où les quelques touristes se mêlent aux locaux et aux vaches pour apprécier les couchers de soleil sur la rivière.

Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Même si notre coeur balance à gauche, nous n’hésiterons pas pour une fois à choisir la rive droite pour poser nos valises dans la très charmante Maylin Guesthouse.

Notre maison (2 chambres pour 16€ la nuit)

Notre maison (2 chambres pour 16€ la nuit)

Vang vieng est à seulement 130 km de Luang Prabang mais nous mettrons 9 heures en car VIP pour arriver. VIP signifie seulement « Voyage Interdit aux Poulets » car ce car n’a rien de luxueux tout comme le service. L’arrêt au snack pour le déjeuner se fera seulement à 16h,une heure avant l’arrivée. Ce n’était plus mal puisque nous n’avions plus de sac pour parer à un éventuel 4ème vomis. A priori la route escarpée offre un paysage grandiose censé faire passer la pilule de ce long trajet sauf qu’avec le brouillard nous ne verrons pas grand chose. Nous retiendrons que le côté escarpé agissant avec efficacité sur l’estomac de notre progéniture. Timothée sort vainqueur du trajet avec 2 vomissements contre 1 pour Simon. Ce ne seront pas les seuls ! Pour couronner le tout nous arriverons de nuit, notre tuk tuk nous lâchant juste avant les 2 ponts en bambous permettant de rejoindre la rive droite. Reste un petit kilomètre à parcourir avec notre maison à roulette sur un chemin boueux. Nous voyons le bon côté des choses en se disant que ces 2 jours non-stop de pluie nous donne un petit aperçu de ce que peut-être la saison des pluies.

Le lendemain est un autre jour et la chaleur du soleil vient chasser les quelques nuages accrocher aux falaises. On en profite pour louer 2 motos semi-automatiques pour sillonner la campagne alentour. N’étant pas habitués aux vitesses, les premières minutes sont un peu timides. La boue du chemin nous donne même quelques frayeurs en particulier pour Valérie et Timothée qui inaugurent leur première légère chute du voyage sans gravité. Il fallait bien un peu d’aventure pour pimenter le voyage !

Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Nous atteignons ensuite le « blue lagon » où Paul et Tim s’essaieront au saut de Tarzan et au saut de la mort. En fait, on doit avoir un peu de sang australien dans la famille.

Le Blue LagonLe Blue Lagon

Le Blue Lagon

Le saut de la mort
Le saut de la mort

Le saut de la mort

Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Non loin, on s’aventurera dans une grotte où nous jouerons aux spéléologues. Ici les grottes ne sont pas aménagées donc c’est à la frontale ou à la lampe torche qu’on les visite ce qui n’est pas pour déplaire aux gars.

Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Mais l’aventure ne s’arrête pas là. En partant à la recherche d’une autre grotte nous nous perdons dans les rizières.

Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Nous nous retrouvons finalement à l’entrée de 2 autres petites grottes qu’un ado nous propose de visiter avec lui. Elles sont toutes petites mais il faut quand même se glisser dans des boyaux minuscules pour arriver dans une petite salle où nous nous retrouvons seuls avec la propriétaire des lieux : une araignée plus grosse que notre poing.

Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?

En ressortant nous trouvons un chemin qui mène à la grotte principale que nous ne visiterons finalement pas, Simon étant exténué. Nous tentons alors de retrouver nos motos en nous guidant au soleil sauf qu’une rivière nous fait barrage. Nous la traversons à gué, l’eau jusqu’à mi-cuisse, trop faisant pour reprendre le pont 1 km plus bas. Arrivé sur l’autre rive, Simon fera un roulé boulé sur une fourmilière. Puis nous parvenons à nous frayer un chemin au milieu des ronces pour atterrir dans les rizières où un serpent me fera la frayeur de passer entre mes jambes. Eh oui, les rizières sont leur terrain de jeu favori ! Nous retrouvons finalement nos motos et notre chère guesthouse après cette journée forte en émotion.

Le lendemain, nous nous la jouons plus cool, prenant simplement le temps de nous balader sur la rive gauche qui effectivement ne vaut absolument pas le détour sauf pour son école. Car que font les maîtresses pendant la récréation ? Elles jouent à la pétanque ! (mais sans le pastis).

Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Sinon, comme à la belle époque, tous les bars resto continuent de diffuser « Friends » devant de jeunes routards avachis.

Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Au retour, les enfants prendrons le temps de patauger dans la rivière.

Vang Vieng, Yin ou Yang ?

A proximité d’un champ je croise le chemin d’un papi ramassant des plantes et me proposant gentiment de l’opium. Les laotiens sont très généreux comme vous pouvez le constater.

Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Bon anniversaire maman (avec 5 mois d'avance)
Bon anniversaire maman (avec 5 mois d'avance)

Toujours à la recherche d’émotion forte, Valérie saisira l’occasion de faire son baptème de montgolfière au milieu de ces paysages à couper le souffle…

De mon côté, les effets délirant de l’opium n’étant pas compatible avec les voyages d’altitude, je me suis bien évidemment abstenu. Je rigole, j’ai juste peur du vide ! On vous laisse apprécier ces quelques prises de vue qu’on ne soupçonne pas vu de terre.

Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?
Vang Vieng, Yin ou Yang ?Vang Vieng, Yin ou Yang ?

Au final, le Yin existe bien à Vang Vieng où nous regrettons absolument pas d’y avoir séjourné 3 jours.

Publié dans carnet, laos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chili 19/01/2015 09:52

J'aime bien le titre de ton article en rapport aussi bien à vos péripéties qu'à la ville qui se prête à ces deux atmosphères! ça n'a pas changé en 10 ans... Pour l'anecdote, j'avais tenté avec la même petite moto de rejoindre Phonsavan par une route de traverse, c'était oublié rapidement que derrière l'atmosphère paisible du Laos que vous connaissez règne aussi des conflits armés avec des "rebels" dans le centre du pays pour quelques richesses locales très convoitées...

Evelyne 18/01/2015 15:56

Ouah! Quel roman épique! Bonnes tribulations...

Ludovic Bugand 18/01/2015 15:57

T'es trop rapide !!!