Ciao Pékin

Publié le par Ludovic Bugand

Ciao Pékin

Comme pour chaque étape de notre voyage, le temps nous sera compté. 5 jours à Pékin suffisent certainement pour visiter ses principaux sites incontournables. Mais cela reste insuffisant pour véritablement s’imprégner de l’atmosphère d’une ville. Il est fort probable que la représentation avec laquelle nous allons quitter Pékin ne peut être la même si nous y étions restés 1 mois ou 6 mois sur place. Mais on s’en moque puisque c’est avec un souvenir enchanté que nous quittons cette capitale souveraine. Un peu à l’image de Hong Kong, Pékin grouille en permanence mais dans la zen attitude, dans une sereine agitation. Ici, les gens sont cool même si les klaxons de vélos et de scooters sifflent en permanence. Nos deux dernières visites ne nous contredirons pas, au contraire.

Halte au palais d’été

Le palais d’été était le refuge de la cour impériale pour échapper à la chaleur estivale de la Cité Interdite. Plus qu’un palais, il s’agit d’un gigantesque parc avec des jardins harmonieux, des temples, des pavillons dressés sur le bord du lac Kunming. Aujourd’hui, ce symbole de la démesure impériale profite largement au public puisque touristes et locaux s’y croisent pour profiter de la douceur du lac. Bien entendu, nous y retrouvons la même foule qu’à la Cité Interdite sans que celle-ci nous asphyxie. Si la femme de l’empereur m’avait filé rencard, j’aurai préféré qu’elle le fasse dans ce palais plutôt qu’à la cité (moi aussi!).

En plus la journée où nous y étions, nous avons retrouvé cette brume hallucinogène… Parfait pour se laisser porter…

Ciao Pékin
Ciao Pékin
Ciao Pékin
Ciao Pékin
Ciao Pékin

Le temple du cielNotre dernière visite était le temple du Ciel et son parc histoire de solliciter comme l’empereur, la clémence divine avant notre départ de Pékin. Là aussi, ce parc constitue un havre de paix au milieu de l’agitation de Pékin.Par contre une question nous taraudait à voir les enfants davantage avoir envie de courir plutôt que visiter un énième temple. Pourquoi ne voit-on aucun espace de jeux pour enfant alors que les infrastructures publiques sont quand-même bien développés. Est-ce dans le prolongement de la politique anti-natalité du pays ? Pourtant en avançant progressivement dans le parc, nous voyons une foule de gens un peu plus loin, on pense que ce sont des jeux pour enfants car on aperçoit des barres…mais en fait ce sont les parents ou grands parents qui se réunissent pour faire leur sport du matin et c’est impressionnant y’en a pour tous les gouts : chorégraphie sportive (j’avais réellement envie de faire avec elles j’ai un peu essayé je dois dire c’est valérie qui écrit), danses, volley-diabolo, toujours le genre de foot avec un volant, jeu de raquettes, dominos, cartes, tricot.. Mais attention, ce ne sont pas des rigolos. Même à 70 ans on continue à faire ses tractions sur les barres parallèles, des arts martiaux, du kung-fu…paul, tim et ludo ont d’ailleurs essayé le kung-fu!! entre autres .Nous aurions pu y passer la journée tellement c’était distrayant, dynamisant et variés tout ça en musique chinoise bien sur!! Moment très sympa pour toute la famille !

Sport et loisirs au temple du Ciel
Sport et loisirs au temple du Ciel
Sport et loisirs au temple du Ciel
Sport et loisirs au temple du Ciel
Sport et loisirs au temple du Ciel
Sport et loisirs au temple du Ciel
Sport et loisirs au temple du Ciel
Sport et loisirs au temple du Ciel
Sport et loisirs au temple du Ciel

Sport et loisirs au temple du Ciel

Ce soir, il en sera autrement, puisque nous prendrons le train de nuit en direction de Xian et de sa spectaculaire armée des soldats enterrés.

Alors ciao Péfin et à très bientôt car Paul s’est promis de revenir avec ses enfants lorsqu’il(s) auront l’âge de Simon.

Ciao Pékin

Publié dans carnet, chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Geo 14/01/2019 05:36

Un jolie endroit !

Evelyne 30/10/2014 23:02

Bien contente que pékin vous ait enchanté! Côté brume et foule: le 19 octobre dernier, marathon de 42 km maintenu (avec masque) malgré une alerte max de pollution....intéressant de noter que les aménagements sont pensés pour les adultes, j'ai du lire qq part que les enfants (uniques) restent plus confinés chez eux bénéficiant des attentions er porteurs des attentes de leur parent? Allez j'attends la suite de vos aventures... Bises à tous